Blog

Kopalnia / Chemin des mines Pologne – Belgique

Kopalnia / Chemin des mines Pologne – Belgique

Animations, Tous les posts0 commentaires

Du 10 janvier au 16 février la bibliothèque de l’Université du Travail de Charleroi accueillera l’exposition  » Kopalnia / Chemin des mines Pologne – Belgique « .

À cette occasion nous vous proposons différentes activités en résonance avec la thématique de l’exposition :

  • Mercredi 9 janvier de 14h30 à 17h30

Atelier de gravure avec Weronika Siupka

Weronika Siupka, professeur à l’Académie des Beaux-Arts de Katowice, travaille la gravure avec un soin infini et représente un certain patrimoine industriel au bord du gouffre dans sa région natale, la Silésie. Les gravures de Weronika Siupka regorgent de détails, son trait est précis et patient et donne aux façades et volumes représentés des aspects de paysages étranges tant ils paraissent réels.

Gratuit, mais places limitées et réservation obligatoire au 071/531333 ou ut.langlois@hainaut.be

  • Mercredi 9 janvier à 18h00

Conférence :  » La tradition de la gravure en Silésie  » avec Weronika Siupka, ASP.

Née en Pologne en 1977, Weronika Siupka enseigne à l’Académie des Beaux-Arts de Katowice. Elle traduit par la taille-douce des scènes liées au patrimoine industriel et minier de Silésie, essentiellement architecturales et exemptes de présence humaine.
Elle a participé à de nombreux expositions et concours tant en Pologne qu’à l’étranger. Elle a été plusieurs fois primée pour son travail de gravure (XII Biennale internationale De Gravat “Josep De Ribera” – Xátiva, Espagne, 2015 ; Grand Prix international René Carcan, 2016, International Parana Miniprint 2016 , Argentina, Jogja Miniprint Biennale 2016, Indonesja, MiniPrint Kazanlak 2016, Bulgaria, BIMPE IX,The Federation Gallery, New Leaf Creative Solutions, Granville Island,Vancouver, Canada – honorable mention, URAL PRINT TRIENNIAL – 2016 – award)

La traduction en français sera assurée par Cécile Bocianowski de L’Institut polonais/Service culturel de l’ambassade de Pologne en Belgique.

Réservation au 071/531333 ou ut.langlois@hainaut.be

  • Jeudi 10 janvier dès 18h00

Vernissage et représentation théâtrale

A l’occasion du vernissage de l’exposition Kopalnia / Chemin des mines Pologne-Belgique, venez assister à la création théâtrale collective « Ewa » le jeudi 10 janvier. Accueil à partir de 18h00, représentation à 18h30 au sein de l’exposition.

Ewa est arrivée en 1949 en Belgique. Elle nous raconte sa vie du « temps des baraquements » à aujourd’hui.
Elle est née à Munich, elle vit en Belgique, elle a un passeport italien mais c’est une vraie polonaise. La preuve : son prénom s’écrit avec un « w » !
Ses parents se sont connus dans un camp de travailleurs « volontaires-obligatoires » en 1943.

Liste des comédiens et des chanteurs :

Ewa Karla, Gerarda Micena, Monique Lemal, Virginie Mahieu, Aurélien Cassart, Eric Vose, Odette Pepermans, Nicole Van Stippen, Colette Wilmotte, Jannine Senossi, Antoine Duquet, Fédérico Fati,
Eric Pierret, Eddy Woïenbergh, Frida Dorenzo, Albert Faticati, Françoise Castin, Martine Brevion

Aide artistique et technique :

Olivier Bilquin, Mathilde Lacroix, Michel Van Loo, l’équipe de régie d’Avanti

Avec le soutien de Marchienne Babel, La Noria et le Secteur Education Permanente de la Province de Hainaut

Merci de nous signaler votre présence.

Réservation souhaitée au 071/531333 ou ut.langlois@hainaut.be

  • Dimanche 13janvier  à 18h00

Ciné :  » Ida « , Paweł Pawlikowski Oscar 2015 du meilleur film étranger

Projection organisée par le Cercle culturel belgo-polonais au Cinéma Pathé Charleroi

Réservation

  • Jeudi 17 janvier de 18h00 à 19h30

Conférence :  » Les Polonais dans les mines belges dans l’entre-deux-guerres  » avec Anne Morelli, ULB.

Réservation au 071/531333 ou ut.langlois@hainaut.be

  • Samedi 2 février de 10h00 à 12h00

Atelier photographie : le sténopé avec Nathalie Hannecart et Olivier van Rossum

Les photographies de Nathalie Hannecart et Olivier van Rossum évoquent l’aspect net et vif de la mise au point. Elles s’attardent, sur le principe de la camera obscura, au rythme du sténopé, technique simple, brute, qui leur permet d’appréhender les paysages en incarnant le temps. Ils se tournent vers la lenteur en prise de vue pour intégrer à la dégradation une forme de douceur et de conscience de la beauté, une vision de l’existence marquée par le trouble de l’incertitude, du doute.

Réservation au 071/531333 ou ut.langlois@hainaut.be

Leave a Reply